Accueil  Tutoriels  Outils Karaoké  Téléchargements  Forum  Multimedia  Contact

SweetKaraoké

Sous-titrage de karaokés


La syntaxe SSA et ASS (Advanced SubStation Alpha)



Après avoir créé votre sous-titre karaoké avec SubStation Alpha ou VisualSubSync, il est encore possible d’améliorer les effets en utilisant les codes SSA et ASS (Advanced SubStation Alpha).

Si vous souhaitez avoir plus de détails sur ces codes, référez-vous au tutoriel "La syntaxe du format de sous-titre Sub Station Alpha V4.00 (SSA), V4.00+ (ASS) et V4.00++ (ASS2)".


Logiciels requis :


Accédez directement à :


Je vais, dans un premier chapitre, décrire les propriétés des différents champs de la zone de styles ASS ( Advanced SubStation Alpha) et SSA (SubStation Alpha). Si vous désirez simplement créer des effets "karaoké", allez directement au chapitre 2.
Quelques exemples d’effets "karaoké" sont proposés dans le chapitre 3.


Chapitre 1 : les styles ASS et SSA : définition des champs

Les styles permettent de définir l’apparence et la position des sous-titres. Par rapport au format *.ssa, un certain nombre de champs a été ajouté au format *.ass.
Dans la suite du chapitre, tous les champs apparaissant en rouge, sont spécifiques au format ASS.

Astuce : Pour enregistrer le fichier *.ssa au format *.ass (Advanced SubStation Alpha), utilisez le logiciel Subtitle WorkShop ou Subresync (il est installé le répertoire de VobSub, cf. tutoriel « Installation et configuration de VobSub / VSFilter »).


Name, Fontname, Fontsize, PrimaryColour, SecondaryColour, TertiaryColour, BackColour, Bold, Italic, Underline, StrikeOut, ScaleX, ScaleY, Spacing, Angle, BorderStyle, Outline, Shadow, Alignment, MarginL, MarginR, MarginV, AlphaLevel, Encoding


Champ 1: Name. Le nom du style. Il ne peut contenir de virgules. Sensible à la casse (distinction entre les majuscules et les minuscules).
 
Champ 2: Fontname. Le nom de la police de caractères utilisée. Il ne peut contenir de virgules. Sensible à la casse (distinction entre les majuscules et les minuscules).
 
Champ 3: Fontsize. La taille de la police de caractères.
 
Champ 4: PrimaryColour. Un "entier" BGR (Blue (bleu)-Green(vert)-Red(rouge)) de type long. L'ordre des octets dans un équivalent hexadécimal de ce nombre est BBGGRR.
C’est la couleur avec laquelle apparaît normalement le sous-titre.
 
Champ 5: SecondaryColour. Un "entier" BGR (Blue (bleu)-Green(vert)-Red(rouge)) de type long. L'ordre des octets dans un équivalent hexadécimal de ce nombre est BBGGRR.
C’est la couleur avec laquelle apparaît le sous-titre lorsque le mode karaoké est activé. Cette couleur remplace également et automatique la couleur primaire en cas d’affichage de deux sous-titres en même temps.
 
Champ 6: TertiaryColour. Un "entier" BGR (Blue (bleu)-Green(vert)-Red(rouge)) de type long. L'ordre des octets dans un équivalent hexadécimal de ce nombre est BBGGRR.
Cette couleur remplace automatique la couleur primaire ou secondaire en cas d’affichage de trois lignes de sous-titres en même temps.

Champ 6: OutlineColor. La couleur des bordures des sous-titres si le champ 11 contient une valeur strictement supérieure à 0.

Champs 7: BackColour. Un "entier" BGR (Blue (bleu)-Green(vert)-Red(rouge)) de type long. L'ordre des octets dans un équivalent hexadécimal de ce nombre est BBGGRR.
C’est la couleur des bordures et de l’ombre des sous-titres s’ils sont utilisés.

Champs 7: BackColour. La couleur de l'ombre des sous-titres si le champ 12 contient une valeur strictement supérieure à 0.
 
Champ 4 à 7: Les couleurs sont codées en hexadécimal sur 8 caractères (précédées des caractères "&H" et suivies du caractère "&") : les 2 premiers caractères gèrent la transparence, les 6 derniers, la couleur (BBGGRR).
Ex : &H80AA50FF&.
 
Champ 8: Bold. Définit si le texte est en gras (-1 = activé) ou pas (0 = désactivé). Il est indépendant du champ "Italic". Vous pouvez avoir, à la fois, du texte en gras et en italique.
 
Champ 9: Italic. Définit si le texte est en italique (-1 = activé) ou pas (0 = désactivé). Il est indépendant du champ "Bold". Vous pouvez avoir, à la fois, du texte en gras et en italique.
 
Champ 9.1: Underline. Active [-1] ou non [0] le soulignement du texte.
 
Champ 9.2: Strikeout. Active [-1] ou non [0] le texte barré.
 
Champ 9.3: ScaleX. Modifie la largeur de la police (distorsion). [en pourcent]. Exemple : avec une valeur de 150, la largeur de chacune des lettres est augmentée de 50% par rapport à la taille originale (100%).
 
Champ 9.4: ScaleY. Modifie la hauteur de la police (distorsion). [en pourcent]. Exemple : avec une valeur de 150, la hauteur de chacune des lettres est augmentée de 50% par rapport à la taille originale (100%).
 
Champ 9.5: Spacing. Espacement entre les lettres. [en pixels].
 
Champ 9.6: Angle. [en degrés]. L'angle d'origine de la rotation est défini par l'alignement ("Alignment"). Il peut être un nombre à virgule.
 
Champ 10: BorderStyle. Il s’agit du style des bordures et des ombres. 1 = Outline + drop shadow (contours + zone d'ombre), 3 = Opaque box (opaque).
 
Champ 11: Outline. Si le champ "BorderStyle" est à 1, il définit la largeur du contour autour du texte en pixels. Les valeurs peuvent être 0,1,2,3,4... (valeur positive).
 
Champ 12: Shadow. Si le champ "BorderStyle" est à 1, il définit le décalage, en pixels, entre le texte et son ombre. Les valeurs peuvent être 0,1,2,3,4... (valeur positive). Il est toujours utilisé en plus du champ "Outline" (contour).
 
Champ 13: Alignment. Ce champ permet de définir comment le texte sera "justifié" par rapport aux marges Gauche/Droite de la vidéo, et, également le positionnement vertical du texte. Les valeurs peuvent être 1=en Bas à Gauche, 2=en Bas à Centré, 3=en Bas à Droite. Ajoutez 4 à la valeur pour un affichage en haut d'écran. Ajoutez 8 à la valeur pour un affichage au milieu d'écran).
 
Champ 13: Alignment. Cette valeur définit l’emplacement du sous-titre dans la vidéo. Les valeurs possibles sont de 1 à 9. Les positions sont celles des touches du clavier alphanumérique.

Champs 14: MarginL. Il définit la marge à gauche de la vidéo. Cette valeur est exprimée en pixels.

C'est la distance à partir du coin gauche de l'écran. Les 3 marges (MarginL, MarginR, MarginV) définissent les zones dans lesquelles le texte du sous-titre sera affiché.
 
Champ 15: MarginR. Il définit la marge à droite de la vidéo. Cette valeur est exprimée en pixels.
C'est la distance à partir du coin droit de l'écran. Les 3 marges (MarginL, MarginR, MarginV) définissent les zones dans lesquelles le texte du sous-titre sera affiché.
 
Champ 16: MarginV. Il définit la marge verticale (en haut et en bas). Cette valeur est exprimée en pixels.
Pour un sous-titre en bas de l’écran, c'est la distance par rapport au bas de la vidéo.
Pour un sous-titre en haut de l’écran, c'est la distance par rapport au haut de la vidéo.
Pour un sous-titre au milieu de la vidéo, cette valeur est ignorée.
 
Champ 17: AlphaLevel. Il définit la transparence du texte. 0 : opaque, 255 : transparent.
 
Champ 17:  AlphaLevel. N'existe pas dans le format ASS.
 
Champ 18: Encoding. Ceci indique le jeu de caractères ou le codage de polices (Annexe C) et, sur les installations multilingues de Windows, il permet d'accéder aux caractères utilisés dans d’autres langues.
Ex :      128 pour le japonais
            0 pour l’anglais (Western, ANSI) Windows

Chapitre 2 : les codes ASS et SSA

Les codes SSA et ASS peuvent être tapés manuellement, en ouvrant le script dans un éditeur de texte.

Pour commencer, je vais expliquer mon système de notation. Toutes les parties modifiables des codes seront entre < >. Ce qui est à l’intérieur devra donc être remplacé par des valeurs. Par exemple : {\frx<angle en degrés>} ne marchera pas, contrairement à {\frx0}.
Si entre les < > vous trouvez ce genre de chose <0/1>, alors il faut choisir entre 0 et 1.
<1-9> donne le choix sur un chiffre de 1 à 9.
Les codes sont entourés d'accolades { et } pour former une balise, exeption faite aux codes \N et \n. Ces caractères sont nécessaires pour délimiter les zones contenant du code de celles contenant du texte. On ne peut pas avoir une structure du genre {\frx25{\frz25}}, autrement dit, les balises ne sont pas imbricables. Par contre, il est possible d'avoir plusieurs codes dans une même balise : {\frx10\t(0,1000,\frx250)}.

Certains codes contiennent des paramètres entre paranthèses ( ). Par exemple : \pos(512,384). N’oubliez pas de fermer vos parenthèses, même si la plupart des logiciels et décodeurs lisant les formats SSA/ASS, corrigent ce type d’erreur.

Allez, maintenant, on commence.

Tous les codes concernant le format de script ASS (Advanced SubStation Alpha) sont écrits en rouge.


  1. Découpage d’une ligne
\n : il s’agit du retour chariot. \n est ignoré si le mode “smart-wrapping” (\q) (découpage automatique des lignes) est activé.
Ex : Koi wo suru tabi mune\nBon bo ba bon s’affichera :

                                Koi wo suru tabi mune
                                       Bon bo ba bon

\N : il s’agit du retour chariot. Il doit être utilisé à la place de \n si le mode “smart-wrapping » (\q) est activé.

\q<num> : le mode « smart-wrapping ». Il règle le comportement par défaut du retour à la ligne. "num" peut prendre les valeurs 0,1,2 ou 3 en fonction du style de découpage des lignes.

0 = coupe une ligne trop longue en deux parties à peu près égales (la ligne la plus longue étant celle du dessus). \N est pris en compte contrairement à \n
1 = le découpage se fait en fin de ligne lorsque le sous-titre ne peut plus rentrer dans la vidéo. \N est pris en compte contrairement à \n
2 = pas de découpe automatiquement des lignes. \N et \n ne sont pas pris en compte
3 = coupe une ligne trop longue en deux parties à peu près égales (la ligne la plus longue étant celle du dessous). \N est pris en compte contrairement à \n

  1. Les balises karaoké
On peut créer un effet karaoké à l’aide des codes \<k/ko/kf/K><durée de l’effet karaoké, en centièmes de seconde>.

\k<durée de l’effet karaoké, en centièmes de seconde> : l’effet karaoké (highlight) se fait mot à mot ou syllabe par syllabe.

\K<durée de l’effet karaoké, en centièmes de seconde> ou \kf<durée de l’effet karaoké, en centièmes de seconde> : l’effet karaoké (highlight) se fait progressivement, de gauche à droite, sur un mot ou une syllabe.

\ko<durée de l’effet karaoké, en centièmes de seconde> : l’effet karaoké (highlight) se fait mot à mot ou syllabe par syllabe, sur la bordure du texte.

  1. Mettre en gras, en italique, souligné, barré
On peut modifier l'apparence du texte grâce aux codes suivants :
\b<0/1> : gras
\i<0/1> : italique
\u<0/1> : souligné
\s<0/1> : barré

"1" active l'effet.
"0", désactive l'effet.

    Ex : Texte {\b1}en gras {\b0} et normal

En spécifiant un chiffre supérieur à 1, ce paramètre sera utilisé pour régler l'épaisseur de la police : 400 = normal, 700 = gras...

  1. Bordures et ombres
On peut grossir la bordure à l'aide du code \bord<pixels> ou augmenter le déport de l’ombre à l’aide du code \shad<pixels>.

\bord : code permettant de définir l'épaisseur de la bordure du texte en pixels
\shad : code permettant de définir la distance séparant le texte de son ombre, en pixels. Le déport se fera toujours vers le bas et la droite
pixels : chiffre entier positif ou nul.

    Ex : {\bord5}bordure de 5 pixels, {\bord0}sans bordure, {\shad5}ombre déportée de 5 pixels, {\shad0} sans ombre.

  1. Blur edge
\be<0/1> : Voici un effet peu utilisé, pour rendre flous les contours de la police de caractères. Il fonctionne comme la mise en gras :  (be = blur edge).

  1. Modifier la police et sa taille
\fn<nom de la police> : font name (modifier le nom de la police de caractères).
<nom de la police> est le nom d'une police de caractères installée sur votre ordinateur.
Par exemple : {\fnArial}Texte en Arial.

\fs<taille> : font size (modifier la taille du texte) :
<taille> est un entier positif, il représente la valeur de la taille du texte en pixels.
Par exemple : {\fs20}Taille du texte à 20 pixels {\fs30}Taille du texte à 30 pixels.

  1. Distorsion horizontale et verticale d’une ligne
On considère que par défaut le taux de distorsion du texte est de 100%.
Parfois on veut aplatir ou étirer du texte. On utilise pour cela, le code : \fsc<x/y><taux de distorsion>
fsc = font scale
x = effet horizontal (pour une distorsion horizontale du texte)
y = effet vertical (pour une distorsion verticale du texte)
taux de distorsion est un entier positif ou nul en pourcent. Par défaut il est à 100%.

{\fscx80} permet, par exemple, de "compacter" la largeur de la ligne à 80% de l’original.

Nota : lorsque les distorsions sont utilisées dans des fonctions, on ne peut pas distordre une ligne dans le même sens plus de deux fois (voir le chapitre sur les fonctions).

  1. Espacement des lettres
Pour modifier l’espacement entre chaque lettre, utilisez : \fsp<pixel>
fsp = font spacing (espacement entre les lettres)
pixel est un entier positif ou nul.

  1. Les positions (1)
Les positions sont assez spéciales à utiliser. Ici je ne parlerai que des positions prédéfinies. Deux codes peuvent être utilisées \a et \an.

\a<1-3>+<rien/4/8>. Les numéros du clavier alphanumérique sont utilisés pour définir les positions du texte en bas de l'écran.
a = alignement

{\a1} placera le texte en bas aligné à gauche,
{\a2} placera le texte en bas centré au milieu,
{\a3} placera le texte en bas aligné à droite,
Ajoutez un 4 à la valeur de A placera le texte en haut de l'écran,
Ajoutez un 8 à la valeur de A placera le texte au milieu de l'écran.

Par exemple, pour positionner votre sous-titre en haut et centré au milieu de l'écran, il faudra taper {\a6} ---> {\a(2+4)}.

\an<1-9>. Les positions sont similaires à la disposition des chiffres 1 à 9 de votre clavier alphanumérique.

Par exemple : {\an8} placera votre texte en haut centré.
an = alignement numérique

{\an9} placera le texte en haut aligné à droite.

Mais ce n’est pas tout. ce code sert aussi à déplacer le « centre de gravité » de la ligne.
Par défaut celui-ci est en {\an2} soit en bas au centre. Pour bien se rendre compte, imaginez que votre ligne de texte soit représentée par un rectangle, et le centre de gravité par un point sur ce rectangle. Maintenant placez le centre de gravité en {\an4} (au milieu à gauche).
Quel intérêt ? Aucun à ce niveau. Mais il faut savoir que certains effets utilisent le centre de gravité. C’est le cas des inclinaisons.

  1. Les inclinaisons
Petit rappel : l’espace est défini par trois axes : hauteur, largeur, profondeur.
On retrouve ces trois axes avec {\fr<x/y/z><angle en degrés>}.
L’axe que vous allez utiliser est placé par rapport à votre ligne en fonction de son centre de gravité. Par défaut en bas centré.
En déplaçant le centre de gravité, on change légèrement l’effet d’inclinaison.
X = axe horizontal
Y = axe vertical
Z = axe de profondeur
Angle est un entier positif, négatif ou nul.
On peut sans problème utiliser plusieurs angles en même temps.

    {\frx25\frz50\fry20}texte incliné {\frz0}autre inclinaison.

Second rappel : un code n’est annulé que si un deuxième code est utilisé pour ça.

Par exemple :
    {\frx25\fry50}inclinaison 1{\frx10}inclinaison 2.
Est égal à :
    {\frx25\fry50}inclinaison 1{\frx10\fry50}inclinaison 2.

  1. Les couleurs
\<1/2/3/4>c&H<code hexadécimal>&
1 = couleur de l’intérieur de la police
2 = couleur initiale de karaoké
3 = couleur de bordure
4 = couleur de l’ombre
Le code hexadécimal est en version BVR (bleu vert rouge) et non RVB comme dans la plupart des logiciels de dessin (PSP). Il est sur 6 caractères.

Vous pouvez retrouver le code des couleurs en hexadécimal et en BVR à partir de l'outil "SweetKaraoké Color Picker Online" disponible dans la rubrique "Outils Karaoké".

Nota : {\c&H<code hexadécimal>&} est équivalent à {\1c&H<code hexadécimal>&}

  1. Transparence
\<1/2/3/4>a&H<code hexadécimal>&
Comme pour la couleur sauf que c’est pour la transparence.
Le code hexadécimal est sur deux caractères et va de 00 = opaque à FF = invisible.
Les ombres sont généralement en 80.
{\alpha&H<code>&} permet d’appliquer une transparence générale.

  1. Les positions (2)
Positionner une ligne se fait avec le code \pos(<X>,<Y>).
X = abscisse
Y = ordonnée
La position 0,0 correspond au coin en haut à gauche.
X et Y sont des entiers positifs, négatifs ou nuls. Cela veut dire que l’on peut placer une ligne en dehors de l’écran.
Attention, le positionnement tient compte du centre de gravité de la ligne.

  1. Les mouvements
\move(<X1>,<Y1>,<X2>,<Y2>,<T1>,<T2>)
X1, Y1 = coordonnées du point de départ.
X2, Y2 = coordonnées du point d’arrivée.
T1 = temps de départ en millième de secondes après l’apparition de la ligne.
T2 = temps de fin de déplacement en millièmes de secondes après l’apparition de la ligne.
T1 et T2 sont optionnels. S'ils ne sont pas définis, le déplacement se fera entre le moment où la ligne apparaît à l'écran et le moment où elle disparaît.
Tout comme les positions, les mouvements tiennent compte du centre de gravité de la ligne.

  1. Origine, ou centre de gravité libre.
Il est possible de définir le centre de gravité d’une ligne n’importe où dans l’écran (ou même en dehors de l’écran).
\org(<X>,<Y>)
X = abscisse
Y = ordonnée
C’est un peu complexe à expliquer… Essayez ça avec des inclinaisons ou des rotations.

  1. Apparition et disparition
Permet de faire apparaître et disparaître une ligne en fondu.
\fad(<temps1>,<temps2>)
temps1 = durée d’apparition de la ligne
temps2 = durée de disparition de la ligne
Ce sont des durées en millièmes de secondes. Un seul fade par ligne.

  1. Les clips ou zones de visibilité
Un clip est un rectangle que l’on définit sur l’écran dans lequel apparaîtra le texte.
On peut de cette manière découper une ligne en deux et en voir juste une partie.
Essayez ce code :
Dialogue: Marked=0,0:00:00.00,0:00:01.00,Default,NTP,0000,0000,0000,,{\an5\pos(320,55)}Texte d’essai
Dialogue: Marked=0,0:00:01.00,0:00:04.00,Default,NTP,0000,0000,0000,,{\an5
\pos(320,55)}{\clip(0,0,640,55)}Texte d’essai

\clip(<X1>,<Y1>,<X2>,<Y2>)
X1, Y1 = coordonnées du coin supérieur gauche du rectangle.
X2, Y2 = coordonnées du coin inférieur droit du rectangle.

Tout comme les positions, les valeurs peuvent être négatives, positives ou nulles.

  1. Les fonctions d’animation
Il s’agit d’unefonction (code) qui va contenir des effets (d'autres codes).
\t(<T1>,<T2>,<A>,<effet(s)>)
T1 = temps de départ de l’animation en millièmes de secondes
T2 = temps de fin de l’animation en millièmes de secondes
A = accélération : de 0 à 1 = ralentissement / à partir de 1 = accélération. Il s’agit d’un paramètre optionnel.
<effets> = liste d’effets obtenus en fin d’animation.

Généralement quand on utilise une animation, on commence par définir les effets de départ, c’est-à-dire donner l’apparence de la ligne lorsqu’elle s’affiche.
Ensuite on place les effets d’arrivée dans une fonction, c’est-à-dire l’apparence finale.
Exemple : une rotation.
Une rotation est en fait une animation générée à partir de deux inclinaisons :
{\frz25}{\t(0,1000,\frz-25)}Texte
Pendant une seconde, la ligne va effectuer un arc de cercle autour de l’axe de profondeur.

Voici la liste des effets qui peuvent être placés dans une fonction d’animation :
Les combinaisons sont infinies. On peut mettre autant d’effets que l’on veut dans une fonction, et autant de fonctions que l’on veut par ligne.

  1. Balise qui annule toutes les autres balises
\r<style>
Ce code permet d’annuler toutes les codes écrits précédemment dans la même ligne et les remplace soit par le style défini comme style par défaut, soit par un autre style qui aura le nom défini dans <style>.

Un exemple pour mieux comprendre :

Dialogue: 0,0:00:00.99,0:00:16.84,Style1,,0000,0000,0000,,{\fs28}Here is some {\c&HFF0000&} overridden text, {\r}but this is using Style defaults

A partir de la balise {\r}, le texte sera écrit avec le style par défaut.

Chapitre 3 : quelques exemples d'effets

Cette troisième partie est une série d’exemples d’effets.

  1. Effet karaoké \k, \K et \ko
Script \k :

Dialogue: Marked=0,0:00:00.52,0:00:05.14,Style Karaoké,NTP,0000,0000,0000,,{\k51}Koi {\k\39}wo {\k64}suru {\k64}tabi {\k64}mune\N{\k51}Bon {\k39}bo {\k39}ba {\k51}bon
Dialogue: Marked=0,0:00:07.24,0:00:11.47,Style Karaoké,NTP,0000,0000,0000,,{\k54}Kiss {\k33}wo {\k54}suru {\k54}tabi {\k43}iya {\k33}da\N{\k43}Bon {\k33}ba {\k33}ba {\k43}bon

Résultat :




Script \K :

Dialogue: Marked=0,0:00:00.52,0:00:05.14,Style Karaoké,NTP,0000,0000,0000,,{\K51}Koi {\K39}wo {\K64}suru {\K64}tabi {\K64}mune\N{\K51}Bon {\K39}bo {\K39}ba {\K51}bon  
Dialogue: Marked=0,0:00:07.24,0:00:11.47,Style Karaoké,NTP,0000,0000,0000,,{\K54}Kiss {\K33}wo {\K54}suru {\K54}tabi {\K43}iya {\K33}da\N{\K43}Bon {\K33}ba {\K33}ba {\K43}bon

Résultat :




Script \ko :

Dialogue: Marked=0,0:00:00.52,0:00:05.14,Style Karaoké,NTP,0000,0000,0000,,{\ko51}Koi {\ko39}wo {\ko64}suru {\ko64}tabi {\ko64}mune\N{\ko51}Bon {\ko39}bo {\ko39}ba {\ko51}bon
Dialogue: Marked=0,0:00:07.24,0:00:11.47,Style Karaoké,NTP,0000,0000,0000,,{\ko54}Kiss {\ko33}wo {\ko54}suru {\ko54}tabi {\ko43}iya {\ko33}da\N{\ko43}Bon {\ko33}ba {\ko33}ba {\ko43}bon

Résultat :



  1. Effet zoom + fading + blur edge
Script :

[V4 Styles]
Format: Name, Fontname, Fontsize, PrimaryColour, SecondaryColour, TertiaryColour, BackColour, Bold, Italic, BorderStyle, Outline, Shadow, Alignment, MarginL, MarginR, MarginV, AlphaLevel, Encoding
Style: Style1,Arial,18,9079551,16777215,65535,0,0,0,1,1,0,2,30,30,15,0,0
Style: StyleCredit,Arial,18,16777215,8388863,65535,986895,-1,0,1,1,0,2,30,30,5,0,0
Style: StyleTitre,Arial,8,16777215,8388863,65535,986895,-1,-1,1,1,1,10,30,30,30,0,0
[Events]
Format: Marked, Start, End, Style, Name, MarginL, MarginR, MarginV, Effect, Text
Dialogue: Marked=0,0:00:01.98,0:00:03.00,Style1,NTP,0000,0000,0000,, {\2a&HFF&\fscx100\fscy100\t(0,1200,\fscx300\fscy300)\fad(100,400)\be1}{\k120}Sky

Résultat :



  1. Effet inclinaison (rotation) + fading
Script :

[V4 Styles]
Format: Name, Fontname, Fontsize, PrimaryColour, SecondaryColour, TertiaryColour, BackColour, Bold, Italic, BorderStyle, Outline, Shadow, Alignment, MarginL, MarginR, MarginV, AlphaLevel, Encoding
Style: Style1,Arial,18,9079551,16777215,65535,0,0,0,1,1,0,2,30,30,15,0,0
Style: StyleCredit,Arial,18,16777215,8388863,65535,986895,-1,0,1,1,0,2,30,30,5,0,0
Style: StyleTitre,Arial,8,16777215,8388863,65535,986895,-1,-1,1,1,1,10,30,30,30,0,0
[Events]
Format: Marked, Start, End, Style, Name, MarginL, MarginR, MarginV, Effect, Text
Dialogue:
Marked=0,0:00:01.00,0:00:03.50,StyleCredit,credit,0000,0000,0000,,{\fad(200,500)\t(0,2000,\fry360)}- 2005 –

Résultat :



  1. Effet transparence + fading + changement de couleur des bordures et du karaoké + déplacement + changement de la taille de la police
Script :

[V4 Styles]
Format: Name, Fontname, Fontsize, PrimaryColour, SecondaryColour, TertiaryColour, BackColour, Bold, Italic, BorderStyle, Outline, Shadow, Alignment, MarginL, MarginR, MarginV, AlphaLevel, Encoding
Style: Style1,Arial,18,9079551,16777215,65535,0,0,0,1,1,0,2,30,30,15,0,0
Style: StyleCredit,Arial,18,16777215,8388863,65535,986895,-1,0,1,1,0,2,30,30,5,0,0
Style: StyleTitre,Arial,8,16777215,8388863,65535,986895,-1,-1,1,1,1,10,30,30,30,0,0
[Events]
Format: Marked, Start, End, Style, Name, MarginL, MarginR, MarginV, Effect, Text
Dialogue: Marked=0,0:00:00.50,0:00:05.50,StyleCredit,credit,0000,0000,0000,
{\fs18\c&HFFFFFF&}{\fad(200,500)\3a&HFF&\2a&HFF&}{\move(320,20,0,20,4000,5000}{\K250}Romaji by cori
Dialogue: Marked=0,0:00:00.50,0:00:05.50,StyleCredit,credit,0000,0000,0000,,
{\fs18\c&HFFFFFF&}{\fad(200,500)\3a&HFF&\2a&HFF&}{\move(320,38,640,38,4000,5000}{\K250}Typeset/Timing by Stef

Résultat :



  1. Effet Dé-zoom + fading sur le premier mot puis karaoké normal sur les autres mots de la phrase
Script :

[V4 Styles]
Format: Name, Fontname, Fontsize, PrimaryColour, SecondaryColour, TertiaryColour, BackColour, Bold, Italic, BorderStyle, Outline, Shadow, Alignment, MarginL, MarginR, MarginV, AlphaLevel, Encoding
Style: Style1,Arial,22,9079551,16777215,65535,0,0,0,1,1,0,2,30,30,15,0,0
Style: StyleCredit,Arial,18,16777215,8388863,65535,986895,-1,0,1,1,0,2,30,30,5,0,0
Style: StyleTitre,Arial,8,16777215,8388863,65535,986895,-1,-1,1,1,1,10,30,30,30,0,0
[Events]
Format: Marked, Start, End, Style, Name, MarginL, MarginR, MarginV, Effect, Text
Dialogue: Marked=0,0:00:01.71,0:00:05.31,Style1,NTP,0000,0000,0000,,
{\2a&HFF&\fscx200\fscy200\t(0,640,\fscx100\fscy100)\fad(100,0)}{\k64}Moon {\r}{\k32}tsu{\k25}ki {\k49}ni {\k20}yu{\k24}me {\k49}wo {\k31}e{\k22}ga{\k44}ki

Résultat :



  1. Effet vague + fading + changement de couleur de la police
Script :

Fichier Script6.ssa

Résultat :



  1. Effet très compliqué
Pour terminer ce tutoriel, un effet très compliqué proposé par Hermite.

Script :

Fichier Script7.ssa

Résultat :

Fichier vidéo






J’espère que ces quelques exemples vous aideront. Maintenant c’est à vous. Bon courage et bon karaoké !

Nombre total de visiteurs :